Top

Trouver le nom de votre entreprise : 7 pièges à éviter

Nom d’entreprise : prenez en compte ces 7 pièges avant de faire votre choix

Pour traiter de ce sujet ô combien stratégique dans une entreprise, j’ai fait appel à Julien Mechin*, talentueux fondateur de Creads. Il a actualisé son article le 5 décembre 2016.

Julien Mechin Creads

Julien Mechin Creads

Avec plus de 300 noms de marque créés chaque année par Creads, la startup a récemment lancé une infographie dédiée aux tendances du naming 2017. En effet, lorsque le moment de créer votre propre nom d’entreprise arrive, les tentations et les sources d’inspiration sont nombreuses pour copier ou détourner un nom existant. Or, le choix du nom va déterminer en partie le succès futur de votre entreprise.

Voici sept pièges à éviter pour que votre future identité soit efficace et unique :

#1 Se précipiter

La patience est une forme de sagesse qui permet d’éviter bien des erreurs irréversibles.

La recherche du nom d’entreprise idéal nécessite du temps et de la réflexion. Avant même de commencer à réfléchir à un nom, il faut au préalable définir l’univers de marque dans lequel vous souhaitez évoluer. Cette étape est indispensable car elle représente la base de la réflexion de la création de votre marque. Un nom qui vous semble parfait à un temps T peut s’avérer être mauvais pour de multiples raisons : disponibilité, sonorités cachées, mémorisation. Tant de problèmes qui pourraient être évités avec un peu de patience.

 

Pour bénéficier d’une recommandation personnalisée
de votre futur nom d’entreprise, rendez-vous sur Contact

 

#2 Choisir un nom trop compliqué

Un nom doit être facilement mémorisable : à quoi bon trouver un nom si personne ne le retient ou n’arrive à le prononcer ?

Pour exemple, la bière Hoegaarden et les pains suédois Krisprolls ont longtemps eu du mal à percer sur le marché français de par leurs noms imprononçables. C’est seulement  lorsque ces marques ont joué de cette faiblesse dans leurs publicités que ces dernières ont pu être reconnues par le grand public.

#3 Choisir un nom trop long

Plus un nom est long, moins il est percutant. Une orthographe simple est donc à privilégier, ainsi que les noms de deux mots maximum. Rappelez-vous que les noms simples sont plus facilement mémorisables.

Privilégiez donc les noms courts en vous inspirant du secteur d’activité, sans tomber dans le superflu. Exemple avec Le Tanneur, marque de maroquinerie qui expose clairement son secteur d’activité en un nom court et clair, lorsque la boutique Le torchon à carreaux est plus difficile à cerner.

#4 Opter pour un nom “cliché »

Pour être réellement efficace, un nom d’entreprise doit être évocateur et porteur de sens. Des tendances vont se dessiner en fonction de votre secteur d’activité, de l’utilisation du produit concerné par le naming ou bien des tendances de société.

Ces dernières années, nous avons assisté à une déferlante de modes en matière de naming : les noms en “oo” comme Wanadoo, Kelkoo, Oodoc ou l’utilisation du préfixe “e” avec la démocratisation d’internet a fait apparaitre de nombreux noms tels que ebay, emule, e-logis… Les effets de mode se succèdent, comme en ce début d’année 2012 où les noms associés à l’anglicisme “cloud” ont la côte.

Mais attention, la mode est éphémère ! Préférez donc les noms simples et pérennes à des noms très “in” un moment, et vite “out” un an plus tard : visualisez votre nom dans l’avenir et demandez vous si la tendance d’aujourd’hui sera celle de demain.

Gardez bien à l’esprit qu’un nom est UNIQUE puisqu’il reflète votre identité et vos valeurs, autrement dit votre personnalité. Copier n’est certainement pas la meilleure solution.

#5 Se laisser séduire par une tendance

Afin de vous assurer de l’originalité de votre nom, rien de mieux que de le créer de A à Z.

A titre d’exemple, Creads permet aux entreprises qui le souhaitent d’organiser de gigantesques brainstormings entre des centaines de créatifs, afin de trouver un nom adapté et original. En faisant appel à des milliers de cerveaux, vous êtes plus sûrs de l’authenticité et de l’unicité de votre nom. 

#6 Oublier de déposer votre nom de marque

Cette dernière étape qui parait évidente est pourtant cruciale pour pouvoir utiliser le nom que vous aurez choisi.

Avant le choix définitif du nom, il est important d’en vérifier sa disponibilité auprès de  l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle). Vérifiez également que les noms de domaines souhaités sont disponibles auprès de l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération), afin d’éviter les mauvaises surprises.

Il n’y a rien de pire que d’organiser son entreprise autour d’un nom, pour finalement se rendre compte que celui-ci n’est pas disponible, et donc pas exploitable.
La protection juridique du nom de marque est un étape décisive. En effet, une fois le nom trouvé, il est impératif de le protéger afin d’éviter tout désagrément, par exemple son utilisation par une autre entreprise, parfois du même secteur d’activité.

#7 Ne pas tester son nom

Un nom de marque donne vie à votre projet d’entreprise. Il est primordial de ne pas choisir un nom seul dans son coin et de demander l’avis d’experts ou de votre réseau (collaborateurs, fournisseurs, clients, fans, etc.).

Un nom ne doit pas se choisir sur le critère “j’aime” / “j’aime pas” mais bien sur des caractéristiques prédéterminées en fonction de votre stratégie et de votre secteur d’activité. Le meilleur moyen d’avoir un feedback sur la pertinence de votre naming est donc d’impliquer les autres.

Maintenant que vous connaissez les pièges à éviter, à vous de faire la différence en choisissant un nom d’entreprise qui vous ressemble. La communication se chargera ensuite d’apporter le supplément d’âme et la part d’émotion nécessaire à l’adoption de votre nom.

Vous avez encore 5 minutes ? Retrouvez notre article 5 conseils pour créer un nom de start-up

*Julien Mechin est un serial entrepreneur et ancien rédacteur pour le célèbre média américain TechCrunch. Avec Creads, il réinvente le business model de l’agence de création et lance la 1ère plateforme de création participative aux 50 000 créatifs freelances.
Grâce à ce concept disruptif, les marques peuvent solliciter l’ensemble de la communauté pour tous leurs besoins en créations graphiques (logos, nom d’entreprise, plaquettes, webdesigns…) et recevoir des dizaines de propositions créatives.
Julien est également formateur et conférencier sur les thématiques du crowdsourcing et de la transformation digitale.

, , , , , , , ,

11 Réponses à Trouver le nom de votre entreprise : 7 pièges à éviter

  1. Stéphane de QuiRecherche 23 mai 2012 at 15:43 #

    Le choix du nom d’une entreprise (tout comme celui d’un site d’ailleurs) n’est en effet pas toujours évident !
    Et ça se corse lorsque l’on a pour ambition de se développer à l’international… Faudra-t-il changer de nom ou pourra-t-on garder le même ?
    Avant beaucoup d’entreprise portaient le nom de leur créateur (McDonalds par exemple) c’était pratique ! Aujourd’hui cette pratique est bien plus rare.
    Et puis tant qu’à faire, autant réfléchir dès le départ au logo et à la charte graphique qui va avec… Par exemple, « Apple » a logiquement utilisé la pomme comme signe de reconnaissance. C’est cohérent et facilement mémorisable !

  2. Sylvain Lepoutre 23 mai 2012 at 20:28 #

    Ces derniers mois, j’ai eu à créer deux noms différents. Pour le premier, ça a été la torture, à force de lire trop de conseils, il fallait un nom court, disponible sur tous les réseaux sociaux et internet, évocateur, mémorisable, racontant une histoire, sans sens caché… ce fût compliqué et au final, il a fallu faire des choix entre ces critères tant il est impossible de tous les satisfaire.
    Le nom « Tikalio » est alors arrivé poussivement et plus le temps passe, moins je le trouve bien.

    Pour ma création d’entreprise actuelle, le nom est arrivé tout seul. Un petit brainstorming avec ma femme, une dizaine de noms et immédiatement, « MoveeGo » nous a sauté aux yeux et plus le temps passe, plus je l’aime…

    Je pense qu’une composante indispensable de la recherche de nom est qu’elle doit se faire naturellement, quite à ce que ça prenne du temps. Au final, c’est un nom que l’on prononcera 20 fois par jour et c’est important d’être très à l’aise avec, avoir confiance dans le nom de son entreprise. C’est un peu comme choisir le prénom de ses enfants.

  3. Jean-Luc de Moralotop 24 mai 2012 at 8:39 #

    Trouver le nom de l’entreprise n’est-il pas une des premières et excitantes missions de son fondateur ?
    Si !

  4. Fabrice 24 mai 2012 at 9:08 #

    Bonjour,

    Et concernant les entrepreneurs prévoyant la création d’une marque d’un produit visant le marché mondial et l’exportation, il faut que ces derniers veillent à ce que ce nom de leur marque soit prononçable dans plusieurs langues et qu’il ne soit pas une insulte ou autre chose de négatif.

    Il est possible de saisir le nom de la marque choisie sur ce site (http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR) et d’écouter « la traduction ». Ca laisse une [petite] indication de « l’accent de la langue étrangère » sur le mot en question.

    Fabrice.

  5. wilfried18 30 mai 2012 at 12:23 #

    Moi j’ai eu du mal a choisir le nom, cela ma pris des semaine, entre 2 note , des idée qui me passer par la tête ensuite je me suis fixer une date et a cette date j’ai inviter plusieurs personne (entourage) pour tester les nom et le seul qui a fait l’humanité c’est celui que j’ai choisi le soucis c’est qu’il est composer de 2 mot , donc voila
    L’article aurait été le bienvenu en 2009 , mais en lisant l’article , je ment sort pas trop mal.
    Juste les erreur de débutant , mais bon pour le moment ça va donc pourvu que ça dure, merci pour l’article qui est très intéressant

  6. yvan 30 mai 2012 at 12:29 #

    bonjour

    l’erreur la plus commune que je constate est que la marque est choisie le plus souvent en fonction du révérenciel symbolique de ses dirigeants, ce qui prend du temps et des explications pour en faire comprendre le message aux clients. Or a qui doit elle parlé ? qui la regarde ? les clients logiquement. c’est donc dans leur imaginaire et leurs croyances qu’il faut puiser le révérenciel de la marque comme du logotype d’ailleurs… reste ensuite à en maitriser les contradictions possibles et pour cela il faut connaitre la symbolique.

  7. Emmanuel Bing 19 juin 2012 at 20:22 #

    Avoir la côte ? Vous êtes sûr ? La côte de qui ? Lorsque l’on est peintre, mieux vaut avoir la cote.

  8. thierry 28 novembre 2014 at 23:13 #

    Pas simple de trouver un nom que ce soit pour une entreprise ou pour une marque.
    J’ai testé pour ma part un générateur ou un émulateur de nom sur internet. Il s’agit d’id2nom (http://id2nom.com).
    On peut choisir combinaison de mots (français, anglais….), mots de fantaisie… c’est un outil paramétrable à souhait. Il vous faudra itérer plusieurs fois l’algorithme pour arriver sur un nom qui sonne bien. Ensuite id2nom vérifiera si il est possible de le réserver (nom de domaine, marque…).
    Vous pourrez enfin créer votre logo!
    Gros avantage: C’est gratuit.

  9. Marie-Lucie 7 janvier 2015 at 16:43 #

    Article très intéressant!Le choix d’un bon nom est crucial car il est élément essentiel de votre identité visuelle. C’est pourquoi je pense qu’il est necessaire de faire appel à des professionnels pour obtenir un nom captivant et de qualité. Je n’ai jamais essayé Creads mais j’ai de l’expérience avec une plateforme de crowdsourcing https://www.designonclick.fr. Je la recommende à tous les entrepreneurs qui cherchent un nom pour leur société. C’est professionnel et abordable!

  10. Greg 15 juillet 2016 at 10:35 #

    Bonjour,
    nous avons créé un générateur qui propose des noms « premium » dont le domaine .com est mis en vente par son propriétaire. Tous les noms proposés sont sélectionnés par notre équipe (percutants, originaux, significatifs…) . Notre moteur super pratique permet d’effectuer des recherches exhaustives par mots clefs selon votre « univers » . Venez tester!
    à bientôt sur https://www.OneClickName.com

  11. Tim Harris 21 janvier 2017 at 22:31 #

    Il est difficile de trouver un nom d’entreprise ou une marque parfaite.
    J’ai testé différents générateurs et j’en ai trouvé un très bon : https://fr.shopify.com/outils/generateur-de-nom-d-entreprise. Il vient de Shopify, une entreprise très sérieuse. Vous pouvez en plus enregistrer le domaine associé au nom que vous choisissez, s’il est encore disponible.

Laisser un commentaire