Top

Retraites : la position d’un business angel entrepreneur responsable

Rassurez-vous, je ne me lance pas dans la politique, je souhaite juste apporter ma pierre à la maison France…qui en a bien besoin.

En premier lieu, je vous dirai que c’est dommage que sur un sujet aussi crucial (notamment pour les générations futures), le clivage gauche-droite soit de mise. Et je lance un appel : n’y a t’il pas quelques hommes…et femmes politiques courageux à gauche (au hasard Manuel VALLS, DSK, …) prêts à reconnaître avec Michel ROCARD l’absolue nécessité de réformer notre système de retraites…plutôt que d’attendre que la France soit en quasi faillite pour gagner les prochaines élections ?

Sinon, je ferai trois suggestions :

  1. A l’heure où nous ne savons pas ce qui va se passer dans les prochains jours, c’est l’avenir de nos enfants qui m’intéresse. Et la réforme actuelle qui fait tant de bruit et cause tant de dommages à notre économie et notre image n’est qu’une solution partielle. Aussi, pour la prochaine (réforme), je propose, camarades, de négocier, en prenant le temps, une règle plus souple et plus responsabilisante fixant les durées de cotisation à la retraite en corrélation avec l’espérance de vie et permettant à chacun d’arbitrer entre durée de retraite et niveau de pension.
  2. Trouvons des solutions pour l’emploi des seniors. En effet, à quoi sert de repousser l’âge de départ en retraite si on n’arrive pas à trouver de boulot au dela de 50 ans comme c’est souvent le cas aujourd’hui ? Et la, j’avoue que c’est pas gagné. En effet, après la fameuse fracture sociale, je sens monter en puissance la fracture numérique qui fragilise les générations d’avant l’informatique et internet. Et le film The social network que je viens de voir m’a conforté dans mon analyse. C’est quoi vos solutions les jeunes sur ce sujet ?
  3. Enfin, rendons obligatoire un permis de gérer avec une formation continue en économie pour la classe politique. Vous imaginez ce que deviendrait une entreprise avec un résultat négatif de 7,9 % et un endettement de 74 % du chiffre d’affaires (les chiffres 2009 de la France). Tout simplement la boite ferait faillite et le patron serait viré et probablement attaqué pour mauvaise gestion.

Assez parlé, je retourne sur le terrain pour (essayer de) livrer mes clients Juste à temps … Et, je l’avoue, j’adore travailler, comme beaucoup de collègues business angels qui ont largement dépassé l’âge de la retraite et prennent plaisir à aider l’économie en participant à des aventures entrepreneuriales.

Cordialement.

Patrick

,

Une Réponse à Retraites : la position d’un business angel entrepreneur responsable

  1. Yasmin 20 octobre 2010 at 22:06 #

    Et vous que proposez vous? Les socialistes ne sont pas bêtes, ils savent qu’ils faut réformer seulement, ils veulent une réforme JUSTE et voulue de tous. C’est quoi ces manières de faire passer une loi DE FORCE sans se concerter avec les principales intéresses à savoir les représentants sociaux et les salariés? Vous qui baigner en plein dans le libéralisme avec un réseau d’investisseurs, vous devriez pourtant savoir qu’une solution existe du côté du capital et d’une meilleure répartition et redistribution de celui ci. Puisqu’on nous impose de vivre dans un système inégalitaire et que vous ne gardez du libéralisme que le droit à la propriété, sacro sainte valeur des nantis, autant agir pour que l’intégration économique et sociale profite au plus grand nombre. Si j’étais Présidente, j’exterminerai le mot « consommation » et le premier film que je diffuserai aux enfants en âge de comprendre serait « De la servitude moderne », en guise de devoir de mémoire pour que plus jamais il n’ose réitérer les fautes commises par leur ainées au nom du capitalisme et de la consommation.

Laisser un commentaire