Top

PME, 7 pratiques de startups pour ne pas vous faire ubériser

PME Startup

Comment faire évoluer votre PME pour ne pas vous faire ubériser ? La réponse en 7 pratiques de startups comme Croissance, Relation Clients, Relations Fournisseurs, Collaborateurs, Qualité de vie au bureau, Financement, Digitalisation.

 

Vous êtes à la tête d’une PME et vous avez peur de vous faire ubériser par une startup surgie de nulle part ? Dans la foulée de Comment transformer ta startup en une vraie entreprise ?, voici quelques bonnes pratiques tirés de mon expérience d’entrepreneur de terrain et de celle d’Isabelle Delseny-Ernest*, consultante et formatrice en marketing digital, qui m’a aidé à écrire cet article.

1- Croissance

Votre PME est en panne de croissance en cette période de stagnation économique ? Avant qu’une startup ne vienne marcher sur vos plates-bandes, faites cet exercice avec votre comité de direction : imaginez que vous redémarrez votre boîte from scratch. Lâchez-vous, brainstormez et transformez les menaces en opportunités. Vous ne serez pas déçu(e) des résultats !

Besoin d’un diagnostic express et d’une
recommandation personnalisée pour votre PME ?

Rendez-vous sur Contact

2- Relation clients

PME, explorez et adoptez les 3 astuces de l’Inbound Marketing chère aux start-uppers de la Silicon Valley et de la France Digitale :

  • Astuce #1, pour attirer des visiteurs sur votre site : soignez vos contenus et vos visuels et soyez Google-Friendly avec un bon référencement et une présence pertinente sur les réseaux sociaux. Tout en faisant attention aux arnaques comme nous vous l’avions déjà écrit ici : Lettre ouverte aux grugés du référencement
  • Astuce #2,  pour convertir vos visiteurs en leads : soyez user-friendly et mobile-friendly, incitez vos utilisateurs à l’action avec des “calls to action” (CTA) er-go-no-mi-ques ! Collectez des emails avec une boite “inscription newsletter”, mettez des liens per-ti-nents (et ac-tifs !) dans vos emailings et soignez votre page contact (2e page la plus vue après la page d’accueil d’un site).
  • Astuce #3, pour convertir vos leads en clients : osez (sans abuser) les CTA, les éléments de réassurance, scénarisez et pilotez votre relation clients pour créer un dialogue ré-gu-lier, fidélisez-les avec des offres exclusives et un SAV irréprochable en temps réel.

Alors vous accéderez au Saint Graal du Digital, l’astuce suprême à piquer sans vergogne aux start-uppers : vous ferez de vos clients des promoteurs sur les réseaux sociaux et non des détracteurs grincheux ou des clients non résonants.

3- Relation fournisseurs

Vos clients vous remettent en cause et (re)négocient sans arrêt ? Faites de même avec vos fournisseurs ! La fidélité à vie n’est plus à la mode. 
Pour vos principaux postes de dépenses, faites des mises en concurrence régulières en pratiquant comme suit :

  • pour sourcer vos partenaires potentiels, utilisez des sites comme Companeo.
  • commencez par challenger les concurrents de votre fournisseur actuel avant de le mettre dans la boucle. Au vu de propositions plus agressives, vous verrez que contrairement à ce qu’il vous a dit récemment, il y a encore du grain à moudre.
  • avant de signer avec un nouveau partenaire, obtenez ses références et vérifiez sa santé financière.

4- Collaborateurs

Que ça vous plaise ou non, les équipes au garde à vous devant le patron, c’est fini. Idem pour les comités de direction consanguins composés d’X ou d’HEC, très brillants au demeurant, qui raisonnent à l’identique et se confortent dans leurs certitudes… et parfois leur suffisance.
Sortez de votre zone de confort et optez pour la diversité en matière d’âge, de formation et de répartition H/F (ce qui au passage est peu pratiqué par les startups qui se complaisent entre “gens cool de la génération Y”).

5- Qualité de vie au bureau

Maintenant que vous avez votre dream team, fédérez-la et épanouissez-la dans des locaux adaptés à la mixité et qui reflètent votre culture.
L’époque où l’on venait au bureau pour en baver étant révolue, pratiquez la convivialité sans modération. Vous ne savez pas comment faire ? Jetez un oeil à Juste à temps, c’est leur spécialité.
Et pour vos collaborateurs(trices) qui le souhaitent (mamans et papas, commerciaux, personnes éloignées…) encouragez le télétravail, garant d’un meilleur équilibre vie pro-vie perso.

6- Financement

Plutôt que de passer votre temps à demander à votre banquier ce qu’il ne vous accordera pas, mettez-le en concurrence comme expliqué au 3- Relations fournisseurs. Sans oublier d’intégrer dans votre appel d’offres les acteurs du crowdfunding comme Investbook.

7- Digitalisation

L’utopie du stagiaire protéiforme qu’on investit d’une mission “digitale” tous azimuts parce qu’il est de la “Génération Y” est une gabegie à surcoût assuré pour les entreprises mal conseillées.
Créer un site web, c’est bien, mais cela ne sert à rien s’il n’est pas référençable ! Avoir une vraie présence digitale, c’est un travail de professionnel(lle) et même les start-ups n’y excellent pas toujours !

Allez, je vous laisse, je vous sens impatient de mettre en pratique ces 7 points qui vous permettront de redynamiser votre PME. 

*A propos d’Isabelle Delseny-Ernest : Consultante et Formatrice en Marketing Digital (E-business, E-marketing, Growth Hacking, Webmarketing), elle accompagne avec succès le développement numérique et digital des entreprises depuis 2002. www.ide-conseil-webmarketing.fr/

, , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire