Top

ISF 2016 : investissez utile avec Starquest Capital

ISF 2016

Pour votre ISF 2016, investissez utile avec Starquest Capital qui sélectionne pour vous les meilleures start-ups.

Quitte à payer l’impôt sur la fortune, autant qu’il serve à financer des entreprises innovantes. A l’approche de la campagne ISF 2016, voici l’interview d’Arnaud Delattre, président de Starquest Capital.

Bonjour Arnaud Delattre, merci de nous présenter Starquest Capital

Starquest est née en 2008 d’une vision simple : l’argent public de l’avantage fiscal très significatif octroyé aux assujettis ISF (75% à l’époque, 50% aujourd’hui) doit être « échangé » contre de vraies prises de risques, en soutenant des start-ups à fort contenu d’innovation. Nous avions également la volonté de combler une lacune classique du capital investissement en France, entre le maillon des Business Angels qui s’arrêtent à 250 K€ et celui des fonds d’investissement traditionnels qui commencent à 1 voire 2 M€. Nous faisions enfin le constat, avant l’émergence du label « French Tech » et les succès de Las Vegas, que la France était une terre de scientifiques très créatifs mais trop peu versés dans le monde économique.

Starquest Capital en 3 chiffres

Starquest c’est aujourd’hui 60 M€ de capitaux sous gestion, 85 participations actives, 20 M€ de collecte annuelle actuellement.

Comment sélectionnez-vous les entreprises dans lesquelles vous investissez ?

L’Humain avant l’Excel ! Nous regardons peu les Business Plans, les bilans et les CV. Nous passons beaucoup de temps sur la stratégie (et les scénarii alternatifs de pivots accessibles en cas d’échec du plan actuel) et sur l’analyse en profondeur de la personnalité entrepreneuriale du (de la ) dirigeant(e), sur 14 critères qui n’ont rien à voir avec un CV. Parce que c’est là que tout se joue. C’est pourtant là que l’on dépense le moins de temps et d’argent le plus souvent.
Nous sommes agnostiques sur les secteurs d’activité, nous sommes généralistes.

Un conseil pour les entrepreneurs qui souhaitent lever des fonds

Insister sur la démonstration d’accès au marché, aux clients. Le produit ne suffit pas, il y a énormément de très bons créateurs dans le monde. C’est la distribution et la capacité à produire du cash-flow qui compte (n’en déplaise à certaines licornes sans chiffre d’affaires !). Et puis faire preuve d’un sur-investissement personnel dans le projet (excellent quand on y a injecté ses faibles économies), et montrer qu’on saura gérer en mode frugal (il faut avoir faim pour être bon).

Votre entreprise correspond aux critères Starquest
et vous recherchez à lever des fonds ?

Contactez  dealflow@starquest-capital.com

A quelle cible d’investisseurs vous adressez-vous ?

En priorité aux assujettis ISF. Qu’un impôt inique, qui confisque de la richesse qui a déjà payé l’impôt à un taux qu’aucun placement sans risque ne sait générer aujourd’hui, puisse être fléchée vers de la prise de risques et le soutien à l’innovation technologique, la seule voie de sortie par le haut pour la France, répond bien à nos valeurs.
De plus en plus nous sommes sollicités sur du club deal parmi les investisseurs ISF les plus fortunés qui souhaitent aller plus loin que l’avantage fiscal. Le plus souvent des entrepreneurs qui veulent rester impliqués dans la vie économique après avoir cédé leur entreprise.

Assujetti(e) ISF, vous souhaitez bénéficier des réductions
au titre des investissements dans les PME ?

contact@starquest-capital.com

Quelles opportunités de placement leur proposez-vous ?

Starquest offre

  • de la performance « risquée » (on ne sait pas décorréler les deux) avec les holdings ISF et sa couverture fiscale des risques,
  • de la performance patrimoniale avec les solutions de capital développement dans les meilleurs dossiers de l’écurie ISF,
  • des hauts rendements à risque modéré avec des solutions de tiers financement de l’efficience énergétique.

Pour quels résultats ?

Un taux de défaillance 3 fois moins élevé que les normes du marché (moins de 6,5% du capital détruit depuis 2008), des premières sorties avec un TRI annuel moyen supérieur à 27%. Notre objectif est de rendre un TRI net (hors avantage fiscal et après frais de gestion) positif sur toutes nos holdings.

Un conseil pour des investisseurs potentiels

Soyez réalistes et ne visez pas un retour avant 6 ou 7 ans (et non pas 5 ans). Investissez avec régularité chez un gestionnaire donné (la performance globale n’en sera que meilleure). Sélectionnez votre opérateur sur la base de critères objectifs et non pas marketing.

Le mot de la fin

Starquest se définit comme un entrepreneur en Capital. Nous sommes nous-même une start-up dans ce métier. Nous savons accepter les erreurs, les changements de cap, les déceptions sans judiciariser les choses, parce que nous avons nous-mêmes connu des errements. Ce qui compte c’est que l’autorité et le respect dans la relation avec les entrepreneurs ne soit pas basés sur le juridique ou la force de ceux « qui ont de l’argent », mais sur la valeur ajoutée et la compétence.

Merci Arnaud et bonne campagne ISF 2016.

PS : Contacts Starquest
Startups : dealflow@starquest-capital.com
Investisseurs : contact@starquest-capital.com

, , , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire