Top

Elevator Pitch & Veille économique

Bel après-midi ce mercredi 3 décembre où j’ai assisté à 11 Elevator Pitch chez Paris Business Angels (+ d’infos sur www.parisbusinessangels.com) dont je suis membre du comité de sélection.

Le principe ? Chaque participant (e) dispose de 5′ pour présenter son projet et convaincre l’assemblée d’une trentaine de business angels d’étudier son dossier. Et c’est mon meilleur outil de veille économique ! En effet, nous sommes en contact direct avec tout ce qui se trame pour le futur. Des exemples ?

  • Une solution globale de téléphonie pour les seniors, astucieuse et qui répond à une vraie demande.
  • Une solution logicielle de collaboration intelligente pour des groupes de travail distants, sur le net of course !
  • Le recyclage de bâches de chantier en sacs à main !

Depuis 2 ans que je pratique ces pitchs, je me rends compte que malgré mes 51 ans, je comprends de mieux en mieux les grandes évolutions économiques. Et ceci m’aide grandement, tant dans mon métier de chef d’entreprise que dans mon activité de Business Angel.

J’en profite pour transmettre quelques conseils :

  1. Pour les business angels, ne préparez pas trop ces pitchs, comme je le faisais au début. C’est la spontanéité qui compte et si en 5′ vous ne comprenez pas et vous ne sentez pas le porteur de projet, n’allez pas plus loin.
  2. Pour les porteurs de projet, arrêtez de rêver en proposant des valos délirantes, surtout en cette période de crise. Quel est votre intérêt de vous faire plaisir, alors qu’en fait vous perdez toute crédibilité. Si je résonnais comme beaucoup, ma boîte Juste à Temps (+ d’infos sur www.justeatemps.com) vaudrait dans les 10 millions d’€ !
  3. Toujours pour les porteurs de projet, ne prenez pas les business angels de haut en restant secret et en nous faisant croire que vous allez tout simplement faire la nique à Microsoft et autre Google…

Allez, à bientôt et à votre disposition pour vous accueillir chez Paris Business Angels comme porteur de projet ou comme business angel.

Cordialement.

Patrick

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire