Top

Dress code et startups : jouez-la caméléon

Article de Patrick Hannedouche

6 conseils de Business Angel France destinés aux startups en matière de dress code pour devenir le caméléon de la tenue vestimentaire business

 

Alors que je suivais une formation commerciale chez Juste à temps, mon coach m’accompagnait à un rendez-vous prospect. Quand il m’a demandé à la sortie si j’avais remarqué quelque chose, j’ai réfléchi dans ma petite tête avant de lui répondre que pour moi tout s’était bien passé. Il a acquiescé mais a insisté. Et comme j’étais sec, il m’a incité à regarder ma montre. Et j’ai commencé à comprendre. En effet, je portais ce jour là, en complément de mon costard cravate de PDG, une montre Sw…h de couleur verte et rouge sur laquelle mon prospect s’est focalisé pendant les dix premières minutes de l’entretien qui en avait duré trente. Comme quoi un détail vestimentaire peut tout compromettre.

 

Dress code startup

Pour vous éviter ce genre de mésaventure, voici six conseils tirés de mon vécu :

 

Préparez vos RV

Comme le disait mon coach évoqué ci-dessus, « la préparation, c’est 99 % de la réussite« . Donc faites comme moi et renseignez-vous préalablement sur le dress code de l’entreprise et de vos interlocuteurs(trices). Si vous êtes secs, googlez-les ou même pointez-vous devant la boite aux heures d’entrée-sortie pour mener votre enquête vestimentaire. Et si vous avez plusieurs rendez-vous dans la même journée, jouez sur les accessoires (foulard, collier pour les femmes, cravates pour les hommes par exemple) pour vous adapter.

Jouez-la caméléon

Votre contact, surtout s’il ou elle ne vous connait pas, va vous jauger sur votre apparence. Je sais, c’est pas cool, mais c’est comme ça les ami(e)s. Alors, plutôt que d’attirer l’attention sur vos excès (jean troué, mini jupe…), jouez-la caméléon. Deux exemples : le jour où jeune startupper, vous allez présenter votre BP à un banquier,  adoptez le tailleur ou le costard (la cravate n’est plus obligatoire). Quant à vous ami(e)s business angels, osez la décontraction en vous rendant à une séance de pitches. Du coup, les jeunes entrepreneurs vous trouveront cooool et viendront vous voir plus facilement.

Soyez à l’aise

Rien de pire que de se sentir mal à l’aise lors d’un rendez-vous. Ainsi, mesdames et mesdemoiselles, évitez les talons trop hauts si vous portez toujours des ballerines. Quant à vous messieurs, si vous empruntez un costume ou des chaussures à un pote, vérifiez qu’ils sont  à votre taille.

Soyez vous-même

Chacun(e) d’entre nous a un style propre. Donc connaissez-vous bien et adaptez votre tenue vestimentaire en conséquence. Ainsi, quand vous rencontrez quelqu’un que vous connaissez bien, faites très attention avant de changer de look (coiffure pour les filles, barbe pour les garçons…); en effet, la personne va immanquablement être perturbée par votre nouvelle apparence au début de l’entretien.

Propreté exigée

Je sais, je suis old style, mais pour moi certaines négligences ne sont pas acceptables comme chaussures boueuses, chaussettes dépareillées, bas filés ou encore haleine pas fraiche sans oublier les tâches de ketchup sur votre chemise blanche.

Attention aux détails

A l’instar de ma montre flashy, bannissez les chaussettes blanches Mickey ou les maquillages à la Beyoncé , sans oublier les piercings et autres tatouages apparents. Même si « l’habit ne fait pas le moine« , je constate simplement que si vous arborez ce genre de « détails », la plupart de vos interlocuteurs et interlocutrices vous jugeront sans autre forme de procès dès le début du rendez-vous et ce sera plus difficile pour vous de gagner ensuite leur confiance. Maintenant, je dis ça, je dis rien…

 

Bon, c’est pas le tout, mais j’ai beaucoup (parlé) écrit. Alors, je suis preneur de vos avis, anecdotes et autres conseils en la matière. Et mon petit doigt me dit que ma copine Olga a plein de choses à nous dire sur le sujet, notamment concernant le dress code féminin.

, , , , , , , ,

4 Réponses à Dress code et startups : jouez-la caméléon

  1. Montrafic 27 avril 2015 at 0:32 #

    Perso, j’ai plutôt l’habitude d’y aller à la cool, quel que soit le client. Si la présentation se doit d’être soignée, ce n’est pas autant que je vais me parer de mon plus beau costume pour réussir ma vente. Je mise plutôt sur mon argumentaire et mes propositions pour convaincre le client de signer chez moi plutôt que chez un concurrent, et en générale ça fait mouche…

  2. Requis 26 juin 2015 at 17:27 #

    Que signifie « dress code » en bon et beau français ?

  3. Patrick Hannedouche 29 juin 2015 at 7:35 #

    Allons-y pour « code vestimentaire » !

  4. Muriel Morvan 1 février 2016 at 13:24 #

    Mesdames, toujours une paire de collants en dépannage…
    Il m’arrive aussi de jouer sur le code couleur de la société en question (mauve pour BPCE, rouge et noir pour SG) ; la French touch …

Laisser un commentaire