Top

Brève de business angel

Cela fait un moment que l’idée me travaille :

 

Parrainer et accueillir des créateurs d’entreprises

au sein des entreprises existantes.

 

Vous avez compris ? Non ! Alors, je m’explique J

 

Prenons le cas de Virginie et Paul      qui portent ensemble le projet « C comme communautés ». Après plusieurs mois de gestation, ils sont prêts à se lancer et recherchent un  bureau. Ils contactent :

·         les pros de l’immobilier qui leur font comprendre que, sans 3 bilans, ils ne peuvent rien leur proposer.

·         les pépinières : malgré un bon accueil, ils ne donnent pas suite car ils craignent l’effet « cocon».

·         les amis : bizarre, beaucoup sont aux abonnés absents.

·         les conjoints : c’est niet, hors de question de tout mélanger ! Au passage, je leur donne raison (smiley).

 

C’est la que je les rencontre lors d’un comité de sélection du Réseau entreprendre 93 et que l’idée    vient : je leur propose de les héberger chez juste à temps . On se met d’accord sur la mise à dispo d’un (petit J) bureau pour 6 mois avec quelques services (café, salle de réunion…). Et, suite à leur proposition,  je leur confie la mission de bâtir notre service marketing et de créer la communauté Juste à Temps.

 

Bon, c’est pas le tout, Patrick, t’as parlé d’une « brève », alors accouche la conclusion !

 

A l’heure où on assiste à une concurrence accrue des conseillers en tout genre autour de l’aide à la création d’entreprises,

il me semble que ces «Bureaux d’hôtes » sont une vraie piste de travail à creuser.

 

Au fait, juste à temps est partante pour tenter l’aventure et héberger une (petite J) équipe de créateurs pêchus et ouvers au dialogue.

Candidatures à adresser à p.hannedouche@justeatemps.com.

 

Cordialement.

 

Patrick

3 Réponses à Brève de business angel

  1. Thierry 25 mars 2009 at 18:50 #

    Bravo pour cette initiative qui, je pense, peux aider de nombreux créateur « prêt » à accélérer leur démarrage.
    Thierry

  2. Christophe 28 mars 2009 at 15:14 #

    Bonjour,

    C’est une excellente idée. J’irai même plus loin dans la réflexion, actuellement de nombreuses entreprises veulent céder des locaux (réductions d’effectifs ou regroupements de sites) mais pour cause de crise ne trouvent pas d’entreprise(s). Transformer ces locaux inoccupés et non rentables en pépinières temporaires pourrait peut-être aussi ouvrir des portes.
    Qu’en penses-vous ?

  3. hannedouche 28 mars 2009 at 18:11 #

    Christophe,
    D’accord avec vous sur la disponibilité de locaux.
    Par contre, je ne vois pas l’intérêt de créer des pépinières « temporaires ». Pour aller + loin, je ne crois pas qu’on manque de structures d’accueil pour les entreprises en création. Je pense même qu’il y en a trop 🙂
    Par contre, oui, nous manquons cruellement d’entrepreneurs en devenir et donc d’accompagnateurs avec de la bouteille à même de diminuer la casse dans les 1° années des start-up et de permettre la mise en orbite de belles PME qui nous font cruellement défaut en France.
    Cordialement.
    Patrick

Laisser un commentaire