Top

6 conseils de Business Angel France pour apprendre à aimer lire

Article de Patrick Hannedouche

Ce post est dédié à mon fils Guillaume.

 

Jusqu’à l’âge de 25 ans, je n’avais pas d’attrait particulier pour la lecture, en dehors de la presse économique. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, âgé de 56 ans, j’adore lire et je vais vous raconter en 6 points comment j’y suis parvenu et comment je m’organise.

 

Aimerlire

 

 Connais-toi toi-même

J’ai longtemps fonctionné d’une manière instinctive sans chercher à comprendre si ce que je faisais avait un intérêt et contribuait à mon équilibre. Et il en allait ainsi de la lecture ; je ne savais pas quels livres choisir et j’en commençais beaucoup sans les finir. Or il y a quelques années j’ai eu l’occasion de réaliser un bilan personnel qui m’a permis de mieux me connaître et donc de savoir choisir ce qui me convenait. J’ai ainsi découvert que la lecture était une alliée précieuse pour me détendre et me ressourcer. Et je vous livre ici quelques aspects de mon profil de lecteur en espérant qu’ils vous serviront.

 

Organisation du temps

Dans ce domaine, contrairement au précédent, j’ai toujours bien maitrisé. Ainsi, dès lors que j’ai appris à mieux me connaître, cela fut relativement facile de comprendre que me dégager du temps pour la lecture contribuerait à mon épanouissement.

 

Mes lectures pro

Ce que je lis :

–          Côté revues, je zappe au gré des offres d’abonnement plus alléchantes les unes que les autres et qui poussent à l’infidélité. Là, je viens de me réabonner à Challenges dont j’apprécie la lecture rapide et le pragmatisme. Le weekend, je prends le temps de lire le supplément Economie du Figaro du vendredi et du samedi. Et dans la semaine, je picore les quotidiens glanés sur les comptoirs des bars où je prends mon café.

–          En matière de livres, je me concentre essentiellement sur ceux qui font l’objet de ma chronique littéraire « Business Angel France a lu… » dont je vous parle plus loin.

–          La veille étant importante pour mon activité, je suis abonné aux newsletters du Journal du Net et de Frenchweb. Et je suis les mots-clés comme « business angel », « startup » ou « mentor startup » sur Google Alertes et scoop.it. Il m’arrive aussi de consulter des applis de news sur mon smartphone ou ma tablette.

 

Quand ?

–          Lors de mes repas le midi que je prends souvent seul. Cela me permet d’être au courant de l’actualité, de m’occuper et de ne pas manger trop vite contrairement à beaucoup de convives qui avalent leurs plats sans prendre le temps de les savourer.

–          Comme j’ai une tendance à être addict à mon travail, j’ai mis en place des pauses réparatrices dans la journée. Toutes les heures environ, je change de place et d’occupation et je m’autorise quelques minutes de break pour me sortir du boulot et lire par petits bouts twitter – 101 questions par exemple.

–          Prenant de plus en plus le métro, j’en profite pour y lire des articles synthétiques et pas trop prise de tête. Au sujet des transports en commun, j’y constate le bon côté des journaux gratuits qui occupent les voyageurs là où beaucoup étaient oisifs auparavant.

 

Comment ?

Je n’y avais jamais pensé avant d’écrire cet article, mais je me rends compte que j’adapte naturellement mon temps de lecture à mon temps disponible. Si par exemple je suis à la bourre, je ne lis que les quelques articles d’une revue qui m’attirent spontanément ; inversement si j’ai du temps, je vais quasiment tout lire. Sinon, je fais souvent bénéficier mes proches de mes lectures en leur scannant des articles susceptibles de les intéresser.

 

Mes lectures perso

A l’inverse de mes lectures pro assez ciblées, je suis très éclectique et je recherche le bon livre au bon moment selon la période, l’humeur, le temps disponible… Ainsi, après avoir lu d’une traite pour me relaxer les 186 pages de l’excellent La liste de mes envies, je viens de démarrer le pavé Georges Pompidou – Lettres, notes et portraits : 1928-1974. Et pour mon prochain bouquin, j’attends vos conseils.

Ce que je ne lis pas : je l’avoue, je ne suis pas attiré par l’histoire ancienne et je fais donc l’impasse sur ce domaine.

 

Quand ?

–          Clairement pas le soir, car sujet à un endormissement précoce, je n’ai même pas le temps de finir ma page !

–          Le matin me convient bien car je démarre au quart de tour. On est entre nous, donc je peux vous avouer que je m’autorise régulièrement un retour dans mon lit douillet après le petit déjeuner pour dévorer un bon polar.

–          Durant la journée pendant mes (rares) périodes de plus faible activité ou quand je me mets au vert quelques jours.

–          Je profite aussi des longs trajets en train ou en avion pour avaler les pages de mon livre du moment.

 

Comment ?

En y réfléchissant, je m’adapte au type de livre. En clair, je réserve les pavés aux périodes où j’ai plus de temps (afin de ne pas mettre 3 mois à les finir) et inversement durant les périodes de forte activité je lis de petits opus réjouissants comme ceux de David Foenkinos.

 

Etude de cas : comment j’écris un résumé de livre ?

J’aime tellement lire maintenant que je suis critique littéraire à mes heures sur mon blog avec la rubrique Business Angel France a lu … Voici comment je procède pour écrire mes articles :

–          Concernant le choix des livres, je suis souvent sollicité par des éditeurs comme diateino ou des proches et je retiens ceux dont les sujets intéressent le plus mon lectorat.

–          Durant la première lecture, je surligne abondamment les passages qui me parlent.

–          Vient ensuite la sélection des paragraphes retenus pour la rubrique « Place à quelques extraits ».

–          C’est alors le moment de me mettre à la rédaction de mon billet avec l’écriture de l’introduction et des rubriques « Le pitch du livre » et « Ce que j’ai pensé du livre ».

–          Après une relecture attentive, je mets (au four) en ligne et je diffuse ma prose sur les réseaux sociaux.

 

Livres https://www.business-angel-france.com/ Ebooks

Je reste majoritairement attaché au papier, essentiellement par habitude. Et je réserve la lecture sur écran essentiellement à ma partie « veille » décrite plus haut. Maintenant, comme je prends de plus en plus les transports en commun, je viens de m’équiper d’une tablette pour pouvoir entre autres  lire des Ebooks. Et je suis preneur de vos retours d’expérience dans ce domaine.

 

Vous le voyez, tout le monde peut arriver à aimer lire. De mon côté, grâce à ma passion de la lecture et à mon expérience de bloggeur sur Business Angel France, j’envisage maintenant de passer à la rédaction d’un livre sur mon parcours de business angel et d’entrepreneur avec à la clé expériences vécues, réussites et échecs, conseils pratiques… sur fond de parler-vrai et avec un style direct. Avis aux éditeurs intéressés ! Et je me verrai bien aussi écrire une chronique régulière sur Maddyness, Paroles d’entrepreneurs ou Challenges.fr.

, , , , , , , , ,

Une Réponse à 6 conseils de Business Angel France pour apprendre à aimer lire

  1. Andlil 24 juillet 2013 at 16:55 #

    Merci pour cet article très intéressant sur comment vous organisez votre lecture. Vous êtes un exemple à suivre.

    Cordialement.

Laisser un commentaire