Top

5 conseils pour créer un bon nom de start-up

Storytelling, secteur d’activité, tendances, international, INPI : découvrez 5 conseils pour créer un bon nom de start-up

 

Article de Julien Mechin, co-fondateur de Creads

La Silicon Valley et ses  start-up californiennes font toujours rêver les entrepreneurs français. Beaucoup de start-up prometteuses s’inspirent en effet du modèle californien comme GoogleUberYahoo ou Flickr, qui ont choisi de miser sur un nom de marque rythmé, avec beaucoup de voyelles, une évocation indirecte à leur secteur d’activité, une orthographe disruptive et des noms composés de 3 syllabes maximum. Pour que votre nom de marque soit l’élément essentiel de votre succès, Creads vous donne ses 5 meilleurs conseils pour créer un bon nom de start-up.

Conseil 1 : Misez sur le storytelling

Dans un contexte de surcharge informationnelle, la communication narrative est indispensable pour vous démarquer et apporter une réelle plus-value à votre marque. N’oubliez pas que tout le monde est sensible aux histoires ! L’histoire du logo Apple est par exemple une requête particulièrement recherchée par les utilisateurs.

 

Apple

Logo Apple

 

Pour créer un bon nom de start-up, vous pouvez raconter une histoire sur la naissance de votre business, sur votre service, sur vos clients ou encore, sur ce qui fait votre particularité. Le storytelling va en effet faciliter l’assimilation et la diffusion du contenu. A titre d’exemple, Flickr a choisi ce nom de marque qui fait référence à Flicker (battement d’ailes) pour une idée d’instantanéité du partage des photos.

 

Pour bénéficier d’une recommandation personnalisée
de votre futur nom de start-up, rendez-vous sur Contact

 

Conseil 2 : Évoquez indirectement votre secteur d’activité

Beaucoup de startups ont tendance à se diriger vers un nom de marque descriptif de leur expertise. Pourtant, ce n’est pas la meilleure solution. Il vaut mieux se tourner vers un nom qui n’a rien à voir avec son activité (voire même, qui n’existe pas !) car il ne faut pas oublier que le but d’une start-up est d’évoluer. Ce serait dommage d’être contraint de devoir modifier son nom d’entreprise en cas de développement d’autres activités, une fois celle-ci bien ancrée dans l’esprit des consommateurs.

A l’origine de Blablacar, le site de covoiturage s’appelait Covoiturage.fr mais ce nom de marque ne pouvait les porter en dehors des frontières. Après avoir longtemps hésité entre un nom descriptif ou abstrait, le CEO de Blablacar a finalement trouvé un compromis en choisissant un nom vague et déclinable en prévision de l’expansion du service.

Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar, raconte :

« Le nom est finalement venu tout seul et naturellement, un jour, alors que je regardais un trajet publié par un membre sur notre site. On voyait sur sa fiche trajet la préférence « BlaBla » et sa voiture juste à côté, ce qui en association fait directement « BlaBlaCar ». Le nom semblait déjà écrit sur le service ! »

 

BlaBlaCar

Evolution nom BlaBlaCar

 

Conseil 3 : Inspirez-vous des tendances pour créer votre propre identité

Tout est possible pour créer votre nom de marque, y compris la combinaison de plusieurs tendances ! Comme Pinterest (pin + interest), vous pouvez par exemple rassembler deux mots différents. Comme Myspace ou Spotify, vous pouvez jouer avec les préfixes/suffixes. Comme Tumblr (tumbler) ou Reddit (read it), vous pouvez utiliser une orthographe disruptive ou même utiliser des chiffres comme pour 1001pharmacies.

D’après notre infographie sur les chiffres clés et les tendances du naming pour 2017, on remarque les spécificités suivantes chez les startups :

  1. Elles utilisent des noms de marque plutôt courts
  2. Elles emploient des termes qui sont indirectement en rapport avec leur activité et fonctionnent davantage par une métaphore empruntée à une caractéristique de leur produit
  3. Elles se permettent de transgresser les conventions avec une orthographe disruptive
  4. Elles ont des noms de marque rythmés et souvent dominés par des voyelles

Les noms de startups partagent une même culture, une philosophie de l’entrepreuneuriat : ce sont des noms efficaces, créés par des entrepreneurs en quête de sens qui viennent chambouler les codes de l’économie traditionnelle.

 

Lumiere

J’ai trouvé !

 

Conseil 4 : Compréhensible à l’international

Nombreuses sont les entreprises qui n’anticipent pas leur succès et le fait que leur nom puisse sortir de leurs frontières d’origine. C’est par exemple le cas de Roomlala, qui a dû repenser son nom ancien Chambre à louer lors de son lancement à l’international. Pour créer un bon nom de start-up, assurez-vous donc que celui-ci soit compréhensible à l’étranger pour connaître le même succès. Little ParisWelcome to the Jungle ou encore Drivy, ce n’est pas pour rien si 43 % des marques françaises ont choisi de miser sur des noms anglais.

 

Conseil 5 : Assurez-vous de la disponibilité de votre nom à l’INPI

Souvent oubliée, cette démarche de 4 étapes est fondamentale pour valoriser et protéger votre marque. Pourtant, il n’y a rien de plus frustrant que de trouver LE nom d’entreprise parfait, celui qui fédère, qui met en valeur son projet et qui unifie sa communication sur tous les supports…mais qui n’est pas conforme à la loi et se fait rejeter par l’INPI.

 

Inpi

INPI

 

A qui faut-il faire appel pour créer un bon nom de start-up ? 

Vous pourriez être tenté de prendre en charge cette lourde responsabilité en faisant participer votre entourage. Néanmoins, cette solution est peu recommandée. La création de nom fait l’objet d’une véritable expertise et pour que votre nom soit juridiquement viable, il est préférable de confier votre projet à des concepteurs-rédacteurs, maîtres en la matière. Concernant les agences de naming, celles-ci facturent en général « quelques milliers d’euros » pour la création de nom de marque.

Avec notre communauté aux 50 000 créatifs freelances, vous aurez accès aux meilleurs concepteurs-rédacteurs experts dans tous les secteurs. Notre plateforme participative Creads, beaucoup moins coûteuse qu’une agence, vous permet également de bénéficier des votes de notre communauté et de convier votre entourage à voter directement en ligne sur votre page projet. A titre d’exemple, nous avons créé le nom de Drivy, une plateforme en ligne permettant la location de voiture entre particuliers, auparavant nommée Voiturelib.

 

Drivy

Création nom Drivy

 

Pour aller plus loin, obtenez dès maintenant notre livre blanc pour être certain de réussir votre création de nom en 2017 !

 

Guide pour créer un bon nom de marque

Guide pour créer un bon nom de marque

 

, , , , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire