#cent1projets : la proposition de Business Angel France à Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon

Ajout du 18/07/2013 : WiSEED rejoint Business Angel France; tous les détails sur http://www.maddyness.com/finance/2013/07/18/ba-cent1projets/

Bravo Marc pour ton (nous sommes entre startuppers, je me permets de te tutoyer) ambition pour la France. Après avoir lancé  #vingt5projets, voici que les amis Xavier et Jacques-Antoine te rejoignent et mettent la main au portefeuille pour booster l’opération à #cent1projets et financer 101 startups à hauteur de 25.000 € chacune. Quand j’ai appris ça, j’ai dit « waou », ils font fort les trois compères business angels. Et je me dois d’être à leur côtés comme je me suis déjà engagé à le faire auprès de toi, Marc (tweets ci-dessous).

marc-simoncini

tweet-patrick-hannedouche

Maintenant, sauf erreur de ma part et contrairement à #vingt5projets, vous n’avez pas encore fait appel aux autres angels pour booster encore plus #cent1projets. On est entre nous Marc, je dois t’avouer que j’ai même pensé un moment que vous vouliez rester tous les trois entre vous pour mener l’opération à votre guise et j’ai même réfléchi à l’opération #1001projets™. Mais j’arrête là ma parano et je reviens vers vous, sûr que comme moi votre seul objectif est de faire gagner la France qui en a bien besoin. Oui, Marc, Xavier et Jacques-Antoine, restons groupir. Et ça tombe bien, car vous avez tant à nous apprendre avec vos success stories respectives.

Alors moi, Patrick Hannedouche et ma force de frappe Business Angel France, je vous propose d’unir nos forces angéliques pour transformer 101 projets à 25.000 € en 101 projets à 50.000 € ou 151 projets à 25.000 €. Pour y arriver, je peux vous assurer que je vais mouiller la chemise à vos côtés en commençant par investir moi-même à la hauteur de mes moyens et avant d’aller chercher les sous euro après euro auprès des business angels, des crowdfunders et de toute ma communauté tout en contribuant au sourcing des dossiers, à l’animation de la soirée de sélection des projets du 18 novembre 2013, la gestion du véhicule d’investissement et au mentoring des jeunes entrepreneurs.

Alors, Marc, Xavier et Jacques-Antoine, chiche ? Et comme je le dis à mes startuppers « N’hésitez pas à me challenger, j’aime ça ! ».

, , , , , , , , ,

11 Réponses pour “#cent1projets : la proposition de Business Angel France à Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon”

  1. Valentin Coach Éloquence Dit :

    belle initiative… quoique frustrante pour les « vieux » de 30 ans comme moi… ^^

  2. Patrick Hannedouche Dit :

    Don’t worry, Valentin ! Dis-moi quel est ton projet et je verrai comment le booster.
    Avec tous mes vœux de réussite !
    Patrick

  3. Mathieu Dit :

    Valentin,
    Ne soit pas rebuté par l’âge. Marc Simoncini m’a confirmé sur Twitter qu’il était pas borné sur l’âge. L’important c’est voir des gens se bouger. Nous avons entre 28 et 34 ans, et à l’époque où on parlait encore de 25 projets, il nous avait dit d’envoyer notre dossier.

    Patrick,
    C’est bon de te voir rejoindre cette initiative. J’espère qu’elle aidera de nombreux projets à éclore.

    Mathieu

  4. Claire T Dit :

    Si l’initiative est intéressante pour faire bouger et communiquer, je pense qu’elle ne permettra en aucun cas de lancer de bons projets d’avenir ; c’est à dire ancrés dans la réalité des métiers … Je ne crois pas au génies de 20 ans qui créerait un Google, un Apple ou un Microsoft dans notre société FR. Si outre atlantique ces jeunes apparaissent et font leur société c’est seulement parce qu’il y a de l’argent en amorçage et que les campus américains sont un vrai tissu ou investisseurs et créateurs se rencontrent et montent des projets ensemble, chacun selon ses capacités !

    Si nous voulons relancer l’économie c’est à l’amorçage qu’il faut s’attaquer ; non pas en donnant quelques 25000€ à des jeunes mais en donnant la somme dont a besoin un porteur de projet ou son équipe, au moment où ils en ont besoin, à partir du moment où quelque soit son sujet, le projet est cohérent porteur de potentiels et pensé à long terme.

  5. Adrien Dit :

    Ce type d’initiative ne peut être que positive pour les jeunes porteurs de projets qui souhaitent se lancer mais qui manquent de moyens. C’est ce genre de projets qui permettra aux jeunes entreprises de grandir et de rayonner (espérons-le) mondialement !

  6. WiSEED Dit :

    Merci Patrick pour ton initiative ! Comme évoqué, WiSEED, plateforme de crowdfunding n°1 en France, s’associe à l’appel de Business Angel France pour soutenir #cent1projets. Nous proposons le passage en e-vote ainsi que le co-financement sur notre plateforme http://www.wiseed.com pour les startups lauréates.

  7. Mosdef Dit :

    C’est super comme initiative ça. Moi j’avais vu un site qui proposait un évènement permettant aux start-up de bénéficier d’une société à l’étranger pour que les charges soient moins élevées au commencement.

    Moi c’est ce que j’avais fait pour ma société de vente de croquettes. Ca commençait à marcher un peu mais je me suis retrouvé avec vraiment beaucoup de charges salariales, et j’ai cru que je n’allais pas m’en sortir pendant un moment. Je me suis rendu sur son site internet http://www.fidusuisse-offshore.com et à l’époque (je crois que c’est terminé maintenant, il faut les contacter pour savoir) ils proposaient un montage de société à l’étranger et ça m’a permis de bénéficier de taxes à 15% au lieu de 33%.

    Oui je sais ce que certains vont penser de ça, mais parfois il faut savoir trouver les bons filons pour que la société subsiste. Maintenant, ma société est localisée en France et cet épisode ne m’a servi uniquement de tramplin.

  8. Guillaume Desclée Dit :

    et pour 1€ investi par Business Angel France, la plateforme de crowdfunding http://www.mymicroinvest.com/fr propose d’investir 1€ par les internautes! Qu’en dites vous ;-)

  9. Patrick Hannedouche Dit :

    J’en dis que plus on regroupe les moyens des investisseurs, mieux c’est pour les startups. Qu’en pensez-vous, Marc, Xavier et Jacques-Antoine ?

  10. Tom Camin Dit :

    Bravo pour ce beau message pour les jeunes. Voir toute cette effervescence montre au jeune qui veulent innover et créer de la valeur en France que c’est encore possible et qu’ils ne sont pas seul.

    Pour ce qui est de la somme, moi qui suis jeune entrepreneur, 25000€ c’est une formidable opportunité d’aller au bout de ses idées, de tester le marché dans de bonnes conditions. Il est difficile d’avoir accès au « réseau » Parisien lorsque l’on se trouve en province pour trouver des financements et se faire connaitre.

    Je suis persuadé que #cent1projets permettra de découvrir des projets à fort potentiel, mais aussi une jeunesse pleine d’espoirs et d’envies.

Trackbacks/Pingbacks

  1. [Interview] Quand les petits BA veulent s'associer aux géants du web et au projet #cent1projets - Maddyness - 18 juillet 2013

    [...] vouloir à leurs tours grossir les rangs des investisseurs. Patrick Hannedouche vient par exemple d’annoncer être prêt à financer 50 projets supplémentaires, un appel que WISEED – qui répond à nos questions – a [...]

Laisser une réponse